Hommage à Marcel Berveiller

Hommage à Marcel Berveiller

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 23/05/2019
Toute la journée

Emplacement
Metz

Catégories


La communauté Mécamat souhaite rendre hommage au Professeur Marcel Berveiller, disparu le 1er janvier 2019. Nous reprenons ci-dessous l’hommage rendu par le laboratoire LEM3.


Notre laboratoire déplore le décès de Marcel BERVEILLER survenu le 1er janvier 2019 dans sa 72ème année.

Ingénieur de l’INSA de Lyon (1968), titulaire d’un DEA de cristallographie de l’Université de Nancy (1969) et d’une thèse de docteur-ingénieur de l’Université de Metz (1971), sa thèse d’Etat « Contribution à l’étude du comportement plastique et des textures de déformation des polycristaux métalliques » (1978) sous la direction d’André ZAOUI à l’Université de Paris-Nord a produit un impact considérable dans la communauté des mécaniciens des matériaux.

Marcel BERVEILLER a été successivement Professeur des Universités à l’Université Paris XIII, à l’Université de Metz, à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Metz.

En 1983, il fonda le Laboratoire de Physique et de Mécanique des Matériaux (LPMM), l’un des deux laboratoires messins avec le laboratoire LETAM à l’origine de la création de notre laboratoire actuel, et en fut son premier directeur. Enseignant et chercheur, il a formé par la recherche un grand nombre d’ingénieurs et de scientifiques. Il prit sa retraite en 2008 cependant il exerça comme professeur émérite jusqu’en 2010.

De part sa fructueuse carrière, il a laissé une empreinte scientifique profonde. Il a obtenu une reconnaissance internationale pour ses travaux dans le domaine de la mécanique des matériaux (le modèle de « Berveiller-Zaoui », la modélisation micromécanique de la plasticité, de la transformation martensitique dans les alliages à mémoire de forme et dans les aciers TRIP, du comportement élasto-viscoplastique, des effets d’hétérogénéités de taille de grains, de la localisation de la déformation dans les aciers …) tout en étant un acteur infatigable pour le développement des relations franco-allemandes (organisation de la conférence GAMM à Metz en 1999, Conseiller Scientifique à l’Ambassade de France à Berlin entre 2002 et 2005, organisation de deux écoles thématiques franco-allemandes avec l’Université de Karlsruhe en 2007 et 2009, création d’un collège doctoral franco-allemand en 2007) et de la recherche partenariale (mise en place en 1994 d’un partenariat privilégié de recherche avec Sollac/Usinor aujourd’hui Arcelor-Mittal, Responsable du programme Carnot au département Partenariats et Compétitivité de l’ANR de 2007 à 2009).

Sa forte implication a été distinguée par la Médaille Réaumur de la Société Française de Métallurgie et des Matériaux (1999), le Prix des Sciences de l’Ingénieur de l’Académie des sciences (1999), son élévation au grade de Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques (1999) et sa nomination en 2012 comme Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Il laisse le souvenir au personnel du laboratoire LEM3 d’un professeur, collègue et ami aux qualités scientifiques et humaines inestimables.

Nos pensées vont vers sa famille et ses proches.