Hommage à Olivier Débordes

Hommage à Olivier Débordes

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 06/12/2017
Toute la journée

Emplacement
Montpellier

Catégories


La carrière d’Olivier a démarré par une thèse à Marseille. Il part ensuite à Nantes en tant qu’Ingénieur de Recherche et il y passe sa thèse d’état en 1977. Alors qu’il est très jeune, il devient Professeur des Universités à l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique de Nantes. Il conduit des recherches fructueuses sur plusieurs sujets, encadre des thèses, met en place le 1er centre de Calcul et monte des cours qui impressionnent les étudiants. Les collègues de Nantes gardent le souvenir de sa puissance de travail, de sa passion pour la recherche et de son attention pour les doctorants.

Olivier revient à Marseille en 1984 pour participer au projet de l’Institut Méditerranéen de Technologie qui ne verra finalement pas le jour. Alors que certains repartent déjà, Olivier s’engage sur l’IMT et il localise son équipe de recherche, l’équipe Modèle Numérique du LMA, sur le site de l’IMT, à proximité des formations universitaires et d’ingénieur. Il se donne pour mission de faire exister la mécanique des solides dans ces formations.

Il enseigne à l’ESIM (Ecole Supérieure d’Ingénieur de Marseille), participe à la création de l’ESM2 (Ecole Supérieure de Mécanique de Marseille), nouvelle école d’ingénieur sur le site, et puis prend part à l’émergence de l’Ecole Centrale de Marseille où il finira sa carrière d’enseignant avec sérénité. Son objectif a été atteint, la mécanique se porte bien à Marseille. Olivier a également relevé des défis en recherche en portant la simulation numérique au meilleur niveau : traiter des problèmes industriels complexes sur des ordinateurs puissants avec des méthodes performantes et architectures logicielles adaptées. Cela a été une profonde motivation tout au long de sa carrière. Il a su partager cette passion avec les jeunes de son équipe « Modèles Numériques » du Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique qu’il animait avec une très grande attention dans le travail quotidien et dans les moments festifs tels que la fameuse réunion d’équipe MN qu’il organisait chez lui et qui a marqué les esprits. Le Directeur de l’Ecole Centrale de Marseille, F. Fotiadu, le directeur du Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique, F. Lebon, s’associent à tous ses collègues pour dire qu’Olivier était un Professeur d’Université unanimement respecté par son engagement, sa loyauté et sa droiture. Il a toujours eu une très grande exigence vis-à-vis aussi bien de lui-même que des autres, mais toujours avec une grande bienveillance. Clairvoyant dans ses jugements, il avait la capacité de dire « non », et quand il disait « oui » il tenait fermement ses engagements. La communauté scientifique est fière et reconnaissante du travail accompli par Olivier.