L’association Mécamat s’associe aux organismes de recherche nationaux pour une refonte de nos pratiques de publication scientifique

L’association Mécamat s’associe aux organismes de recherche nationaux pour une refonte de nos pratiques de publication scientifique

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 15/06/2018
Toute la journée

Emplacement
Paris

Catégories


Depuis quelque temps déjà, la communauté s’est émue de la question de la publication scientifique. Cette dernière est actuellement dominée par quelques éditeurs privés induisant des coûts non maîtrisables (abonnements standards ou modèle auteur-payeur en fort développement).

Cette situation n’est plus tenable sur le plan économique; elle n’a jamais été satisfaisante sur le plan éthique. L’impact sur les finances publiques est tel que de nombreux grands organismes de recherche ont récemment renoncé à renouveler leurs abonnements (voir la page dédiée à l’Open Access). Ce renoncement rappelle l’incohérence d’un système : une recherche sur financements public, conduite, rédigée, évaluée et éditée par les chercheurs, qui cède ses droits au milieu de l’édition privée et paye pour en bénéficier.

L’association Mécamat soutient la création d’un EPI-Journal dans la communauté de Mécanique des Matériaux.

Un modèle alternatif se doit aujourd’hui d’émerger, restituant à la recherche la maîtrise de sa publication scientifique. En tant que société savante, nous souhaitons prendre nos responsabilités et apportons notre soutien total à l’initiative d’un EPI-Journal dans notre communauté.

Nous prions instamment ceux d’entre nous dont la réputation scientifique n’est plus à faire à participer activement à ce futur journal : comité éditorial, activité de relecture, soumission de papiers, affichage de soutien. Au-delà de cette invitation, chacun aura compris qu’il est essentiel que des personnes de renom s’engagent pour qu’une telle initiative puisse vivre. Nous invitons également les grands organismes de recherche, l’Académie des Sciences, le Comité National du CNRS, les Comités Nationaux des Universités et les organismes équivalents de la recherche publique, étatique ou industrielle, à lui donner publiquement leur soutien.

Pour le Conseil d ‘Administration de MECAMAT.

(version anglaise)