Interfaces dans les milieux solides

 Les interfaces sont des plans séparant des milieux solides qui présentent des propriétés mécaniques distinctes. Elles se rencontrent dans tout type de matériaux (métaux et alliages, composites, bétons, céramiques…) et sous des formes diverses (interfaces entre fibre, interphase et matrice, joints de grains, fissures…). Les propriétés des matériaux au voisinage des interfaces sont souvent affectées, les interfaces sont alors le siège de concentrations de contraintes. Elles sont donc des sites privilégiés de germination et de propagation de fissures (décohésion fibre-matrice dans les composites, dommage intergranulaire de fluage dans les polycristaux métalliques…). Les interfaces influencent souvent les propriétés mécaniques des matériaux (comportement contrainte-déformation, endommagement, rupture) tant à l’échelle locale qu’à l’échelle macroscopique.
Le groupe a pour objectif d’organiser des séminaires et de favoriser les échanges entre les chercheurs et les ingénieurs travaillant sur les thématiques précédentes. Les disciplines concernées sont diverses : mécanique des matériaux, mécanique de l’endommagement et de la rupture, métallurgie, sciences des matériaux, génie des procédés… Le groupe se veut une interface entre ces communautés… Il souhaite mettre en valeur tout autant des travaux théoriques et/ou numériques que des travaux expérimentaux (essais mécaniques, observations microstructurales, observations des mécanismes…), de manière à faire se rencontrer et échanger ces communautés.

PROCHAIN SÉMINAIRE : Contacter les organisateurs