Traitements thermomécaniques – Microstructure et rhéologie

Ce groupe de travail s’intéresse à toutes les recherches, expérimentales ou théoriques, ayant pour objectif de mieux connaître (aspect fondamental) et maîtriser (applications) la rhéologie globale et locale des matériaux hétérogènes par nature, c’est-à-dire constitués de deux ou éventuellement plusieurs phases, mais aussi de matériaux hétérogènes par « accident », par exemple un alliage monophasé recristallisant ou s’endommageant en cours de déformation.
Par rhéologie globale, on entend les lois de comportement macroscopiques (relations entre contrainte, déformation, vitesse de déformation, température ; influence du chemin de déformation) et par rhéologie locale le comportement (déformations, contraintes) du matériau à l’échelle mésoscopique, c’est-à-dire celle des grains ou des domaines de phases homogènes, en liaison avec les évolutions de microstructure (dislocations, précipités) et de texture.
Le domaine visé est typiquement celui des grandes déformations monotones et des comportements plastiques et viscoplastiques, rencontrés dans la pratique en mise en forme des métaux. Toutefois, les activités du groupe sont largement ouvertes à d’autres matériaux ductiles, tels que les polymères et les composites à matrice métallique.

PROCHAIN SÉMINAIRE : avec le groupe de travail APMM